Le majestueux cèdre plus que bicentenaire de la cour du musée, domine la cour où l'éléphant Fritz, abattu sur la place Nicolas Frumeaud en 1903, est exposé au public…
Plus loin, le jardin régulier dit « à la française », ceint par des ifs taillés en créneaux, est composé de deux parterres en mosaïculture. 16000 plantes de mosaiculture garnissent les deux plate-bandes : en été, coléus, santolines, echevérias, achyranthes, alternantheras, bégonias semperflorens.
Un ancien boulingrin, étendue de pelouses servant autrefois de terrain pour le jeu de boules, en occupe le centre.
Le fond du jardin, proche du style anglais, est composé d'arbres divers tels que micocouliers, mûriers, marronniers, tilleuls et charmes qui surplombent la rue des Ursulines.

Source : tours.fr

En mémoire de F.Rude une statue agrémentant le jardin.

Jardin du musée des beaux arts de Tours
Jardin du musée des beaux arts de Tours
Jardin du musée des beaux arts de Tours
Tag(s) : #Patrimoine et félins