tv-news-40

Bonjour à tous les amis des félins et voici la cinquante-septième édition de votre journal hebdomadaire consacré aux actualités félines dans le monde. 

Au sommaire de cette émission :

 


       NEWS :

Génome d'un tigre décrypté

Téhéran envisage d'envoyer un chat persan dans l'espace

Sir Stuffington le chat miraculé

 

 

     VIDEO DE LA SEMAINE :

Un, deux, trois chat soleil

 

 

 


NEWS :

Génome d'un tigre décrypté

Pour la première fois, des équipes de chercheurs ont décodé le génome d'un tigre. On y apprend que les grands félins sont des tueurs-nés. La force musculaire et le régime carnivore de ces prédateurs sont littéralement inscrits dans leurs gènes.

Le tigre (Panthera tigris) est le plus grand des félins. Toutes régions confondues, on estime qu'il ne reste que 3000 à 4000 spécimens vivant encore à l'état sauvage. Sur les neuf sous-espèces recensées, trois à quatre se sont déjà éteintes durant le XXe siècle, d'où l'urgence à mieux étudier les rares survivants, tous menacés de disparition.
Une équipe internationale composée en majorité de chercheurs asiatiques et dirigée par le généticien sud-coréen Jong Bhak a pour la première fois décrypté le génome d'un tigre de Sibérie (Panthera tigris altaica), le plus grand de tous.
Il l'a ensuite comparé à celui du chat domestique et à certaines séquences génétiques d'autres grands félins, comme le tigre du Bengale (Panthera tigris tigris), le léopard des neiges (Panthera uncia) des montagnes d'Asie centrale et le lion (Panthera leo).
Sans surprise, le tigre de Sibérie présente une très grande ressemblance génétique avec le chat (95,6%) dont il a divergé voici quelque 10,8 millions d'années. A titre de comparaison, l'être humain et le gorille ont divergé deux millions d'années plus tard et leurs génomes sont identiques à 94,8%.
Le tigre partage avec le chat et les autres félins un grand nombre de gènes liés à l'odorat et aux perceptions sensorielles en général. En revanche, les chercheurs ont identifié plus de 3600 gènes propres aux grands félins, dont près de 1400 sont associés à l'assimilation des protéines et des acides gras, typiques des régimes strictement carnivores.

Plus spécifiquement, le génome du tigre de Sibérie brosse le portrait-robot d'un fauve redoutable: les gènes liés à la force musculaire, à l'utilisation de l'énergie et à la transmission sensorielle (perception, réflexes) y sont tous «sur-représentés».
Publiée dans la revue Nature Communications, l'étude identifie également un gène qui jouerait un rôle crucial dans l'adaptation du léopard des neiges à la vie en haute altitude et lui permettrait de s'accommoder d'une teneur en oxygène réduite. Elle met également en évidence un gène mutant responsable de la couleur blanche de certains lions africains.
Ces données sur le tigre de Sibérie et les autres grands félins «pourraient être utilisées à des fins de préservation» et de repeuplement des espèces. Elles permettraient de mieux tenir compte «des fondements génétiques de leur adaptation à un milieu donné» et d'améliorer d'éventuels croisements entre spécimens sauvages et individus maintenus en captivité, conclut l'étude.

Lanouvelleliste.ch

 

La chienne Laïka fait des émules. En 1957, c'est animal, au cours d'une mission soviétique, était le premier du genre a être envoyé dans l'espace. Depuis entre une guenon, un rat, un chat, des cailles, des salamandres, des méduses... un certain nombre d'autres animaux ont été envoyés dans la stratosphère. Récemment encore, l'Iran avait envoyé un singe. Et c'est d'ailleurs la République islamique qui fait une nouvelle fois parler d'elle ce lundi. En effet, le pays a annoncé qu'elle pourrait envoyer un chat persan pour un vol suborbital comme l'a affirmé un responsable de l'agence spatiale iranienne. Cette annonce a été critiquée par l'organisation de défense des animaux PETA, qui a dénoncé un "retour en arrière vers des techniques primitives". Ce vol fait partie du programme spatial de l'Iran, ambitieux mais retardé plusieurs fois, qui prévoit de réaliser un vol spatial humain d'ici 2020. Mais le choix n'est pas encore arrêté. Le chat persan, l'un des symboles du pays, est en "compétition" avec notamment un lapin et un rat. Le chef de l'organisation de recherche de l'aviation au sein de l'Agence spatiale, Mohammad Ebrahimi n'a pas donné de date exacte pour le lancement de la fusée Kavoshgar qui transporterait l'animal. Celle-ci devrait toutefois s'envoler avant mars 2014
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/iran-apres-singe-chat-persan-pourrait-bientot-envoler-dans-espace-843908.html#ujbSzVK9RZm91GaX.99
La chienne Laïka fait des émules. En 1957, c'est animal, au cours d'une mission soviétique, était le premier du genre a être envoyé dans l'espace. Depuis entre une guenon, un rat, un chat, des cailles, des salamandres, des méduses... un certain nombre d'autres animaux ont été envoyés dans la stratosphère. Récemment encore, l'Iran avait envoyé un singe. Et c'est d'ailleurs la République islamique qui fait une nouvelle fois parler d'elle ce lundi. En effet, le pays a annoncé qu'elle pourrait envoyer un chat persan pour un vol suborbital comme l'a affirmé un responsable de l'agence spatiale iranienne. Cette annonce a été critiquée par l'organisation de défense des animaux PETA, qui a dénoncé un "retour en arrière vers des techniques primitives". Ce vol fait partie du programme spatial de l'Iran, ambitieux mais retardé plusieurs fois, qui prévoit de réaliser un vol spatial humain d'ici 2020. Mais le choix n'est pas encore arrêté. Le chat persan, l'un des symboles du pays, est en "compétition" avec notamment un lapin et un rat. Le chef de l'organisation de recherche de l'aviation au sein de l'Agence spatiale, Mohammad Ebrahimi n'a pas donné de date exacte pour le lancement de la fusée Kavoshgar qui transporterait l'animal. Celle-ci devrait toutefois s'envoler avant mars 2014
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/iran-apres-singe-chat-persan-pourrait-bientot-envoler-dans-espace-843908.html#ujbSzVK9RZm91GaX.99
La chienne Laïka fait des émules. En 1957, c'est animal, au cours d'une mission soviétique, était le premier du genre a être envoyé dans l'espace. Depuis entre une guenon, un rat, un chat, des cailles, des salamandres, des méduses... un certain nombre d'autres animaux ont été envoyés dans la stratosphère. Récemment encore, l'Iran avait envoyé un singe. Et c'est d'ailleurs la République islamique qui fait une nouvelle fois parler d'elle ce lundi. En effet, le pays a annoncé qu'elle pourrait envoyer un chat persan pour un vol suborbital comme l'a affirmé un responsable de l'agence spatiale iranienne. Cette annonce a été critiquée par l'organisation de défense des animaux PETA, qui a dénoncé un "retour en arrière vers des techniques primitives". Ce vol fait partie du programme spatial de l'Iran, ambitieux mais retardé plusieurs fois, qui prévoit de réaliser un vol spatial humain d'ici 2020. Mais le choix n'est pas encore arrêté. Le chat persan, l'un des symboles du pays, est en "compétition" avec notamment un lapin et un rat. Le chef de l'organisation de recherche de l'aviation au sein de l'Agence spatiale, Mohammad Ebrahimi n'a pas donné de date exacte pour le lancement de la fusée Kavoshgar qui transporterait l'animal. Celle-ci devrait toutefois s'envoler avant mars 2014
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/iran-apres-singe-chat-persan-pourrait-bientot-envoler-dans-espace-843908.html#ujbSzVK9RZm91GaX.99

 

 

Téhéran envisage d'envoyer un chat persan dans l'espace

Il s'agit de l'un des symboles du pays. Un chat persan pourrait bien être envoyé dans l'espace par l'Iran pour un vol suborbital, après le lancement avec succès en janvier d'un singe dans l'espace, a affirmé lundi un responsable de l'agence spatiale iranienne. Cette annonce a été critiquée par l'organisation de défense des animaux PETa, qui a dénoncé un "retour en arrière vers des techniques primitives".

Ce vol fait partie du programme spatial de l'Iran, ambitieux mais retardé plusieurs fois, qui prévoit de réaliser un vol spatial humain d'ici 2020. Le chef de l'organisation de recherche de l'aviation au sein de l'Agence spatiale, Mohammad Ebrahimi, a déclaré à l'agence officielle Irna qu'un chat persan, l'un des symboles de l'Iran, était le principal candidat pour ce vol, parmi d'autres animaux comme un lapin et un rat.

Mohammad Ebrahimi n'a pas donné de date exacte pour le lancement de la fusée Kavoshgar qui transporterait l'animal, se bornant à dire qu'elle serait lancée avant mars 2014. Le responsable avait récemment indiqué que les derniers tests afin de choisir l'élu étaient en cours.

Europe1.fr

 

La chienne Laïka fait des émules. En 1957, c'est animal, au cours d'une mission soviétique, était le premier du genre a être envoyé dans l'espace. Depuis entre une guenon, un rat, un chat, des cailles, des salamandres, des méduses... un certain nombre d'autres animaux ont été envoyés dans la stratosphère. Récemment encore, l'Iran avait envoyé un singe. Et c'est d'ailleurs la République islamique qui fait une nouvelle fois parler d'elle ce lundi. En effet, le pays a annoncé qu'elle pourrait envoyer un chat persan pour un vol suborbital comme l'a affirmé un responsable de l'agence spatiale iranienne. Cette annonce a été critiquée par l'organisation de défense des animaux PETA, qui a dénoncé un "retour en arrière vers des techniques primitives". Ce vol fait partie du programme spatial de l'Iran, ambitieux mais retardé plusieurs fois, qui prévoit de réaliser un vol spatial humain d'ici 2020. Mais le choix n'est pas encore arrêté. Le chat persan, l'un des symboles du pays, est en "compétition" avec notamment un lapin et un rat. Le chef de l'organisation de recherche de l'aviation au sein de l'Agence spatiale, Mohammad Ebrahimi n'a pas donné de date exacte pour le lancement de la fusée Kavoshgar qui transporterait l'animal. Celle-ci devrait toutefois s'envoler avant mars 2014
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/iran-apres-singe-chat-persan-pourrait-bientot-envoler-dans-espace-843908.html#ujbSzVK9RZm91GaX.99
La chienne Laïka fait des émules. En 1957, c'est animal, au cours d'une mission soviétique, était le premier du genre a être envoyé dans l'espace. Depuis entre une guenon, un rat, un chat, des cailles, des salamandres, des méduses... un certain nombre d'autres animaux ont été envoyés dans la stratosphère. Récemment encore, l'Iran avait envoyé un singe. Et c'est d'ailleurs la République islamique qui fait une nouvelle fois parler d'elle ce lundi. En effet, le pays a annoncé qu'elle pourrait envoyer un chat persan pour un vol suborbital comme l'a affirmé un responsable de l'agence spatiale iranienne. Cette annonce a été critiquée par l'organisation de défense des animaux PETA, qui a dénoncé un "retour en arrière vers des techniques primitives". Ce vol fait partie du programme spatial de l'Iran, ambitieux mais retardé plusieurs fois, qui prévoit de réaliser un vol spatial humain d'ici 2020. Mais le choix n'est pas encore arrêté. Le chat persan, l'un des symboles du pays, est en "compétition" avec notamment un lapin et un rat. Le chef de l'organisation de recherche de l'aviation au sein de l'Agence spatiale, Mohammad Ebrahimi n'a pas donné de date exacte pour le lancement de la fusée Kavoshgar qui transporterait l'animal. Celle-ci devrait toutefois s'envoler avant mars 2014. Lu sur Europe 1 atlantico sur facebook notre compte twitter 0 26 6 0 42 Mots-clés: chat persan | espace | Iran | vol suborbital Insolite À lire aussi Recommandé par Commentaires Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours. Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation. Par fkb - 17/09/2013 - 12:47 - Signaler un abus Ils feraient mieux d'envoyer Leurs cinglés d'ayatollas... Par ciceron - 17/09/2013 - 12:37 - Signaler un abus Le Hollandais volant ?! Tout à fait d'accord avec Peta !! On peut envoyer à la place de cette pôve bête : Un ayatollah Un taliban Un hollandais Un zérault Bref, on a tout un choix d'autres animaux plus avantageux à envoyer en l'air !! Par Ravidelacreche - 17/09/2013 - 11:46 - Signaler un abus un chat persan pourrait bientôt s'envoler dans l'espace Et bientôt un tapis ?! Vous aussi, ajoutez un commentaire Créer un compte | Connexion En savoir plus Russie : quand la fusée Proton-M transportant trois satellites explose Singe envoyé dans l'espace par l'Iran : les Etats-Unis inquiets Fusée Vega : y a-t-il un modèle low-cost pour l'espace ? Dépêches 16h26 GP de Singapour: victoire de Vettel devant Alonso et Räikkönen 16h26 Syrie: 3 blessés légers dans la chute d'un obus sur l'ambassade russe 16h24 Un match pour entrer dans l'histoire du basket français 16h24 Assises de Strasbourg: un enfant de 4 ans violé au parloir 16h24 7 16h24 24 16h23 Zurich devra vivre sans stade de football 16h23 Le Cambodge en crise, à un carrefour politique 16h23 L'ONU met en garde contre une spirale de représailles en Irak 16h23 Mercantour: un 2e loup abattu en moins de 24 heures 16h23 Attentat meurtrier sans précédent contre les chrétiens au Pakistan 16h18 Défiscalisation des heures supplémentaires: Jégo lance une pétition 16h18 Les Suisses veulent rester des citoyens-soldats 16h17 Otages français au Sahel: Le Drian réaffirme la mobilisation de l'Etat 16h17 8.000 emplois détruits dans les centres d'appels en France 1 . 2 . 3 . Toutes les dépêches Atlantico éditions Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) Partie 2 : sur vous-même Petit guide anti-manipulateurs Partie 2 : apprendre à leur dire non Petit guide anti-manipulateurs Partie 3 : comment les combattre Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) Partie 4 : dans vos relations aux autres Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) Partie 3 : dans votre rapport à l'argent Petit guide anti-manipulateurs Partie 1 : comment les reconnaître Le gauchisme, maladie sénile du communisme Oui, les marchés financiers sont irrationnels (ou en tout cas incapables de comprendre les crises économiques) Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) Partie 1 : au travail La révolution du Bitcoin et des monnaies complémentaires : une solution pour échapper au système bancaire et à l'euro ? + de livres numériques Articles les+lus +partagés +commentés Depuis: 24 heures | 7 jours 1 Brigitte Bardot : son ancien duplex parisien à vendre 2 Karine Le Marchand/Lilian Thuram, scoop ! Ce qui a déclenché la dispute, Alexandra Lamy, re-scoop ! Elle quitte la France pour oublier Jean, Thomas Fabius au casino : impair, pair et perd 3 Le calvaire allemand de François Hollande 4 Et pendant ce temps, Tesla invente l'avenir de l'automobile 5 Les nouveaux obsédés de l'envers du modèle allemand oublient-ils le niveau incompressible de pauvreté d'une société pour mieux justifier l'immobilisme français ? 6 Bizarreries géographiques : pourquoi le Mont-Blanc n'est pas en France 7 Jacques Attali & Co., ces nantis de l'économie sociale et solidaire Atlantico Light A bicyclette heu Vélib' : près de 10 000 vélos ont été volés ou vandalisés en 2012 Sur un parc théorique de 23 800 vélos parisiens en libre service, il n'en reste plus que 14 000, selon Le Monde. Tranquille Emile Rihanna : la star et ses fesses sont en vacances en Thaïlande Partie tourner le clip de sa chanson "What Now" en Thaïlande, la chanteuse en a profité pour se la couler douce en (tout petit) bikini. Petit nid douillet Brigitte Bardot : son ancien duplex parisien à vendre Prix : 6,1 millions d'euros pour 400 m² dans le 16e arrondissement. Dislike Facebook : pour Mark Zuckerberg, le réseau social n'est plus "cool" "L'électricité, c'était cool quand elle est apparue. Mais rapidement, les gens ont cessé d'en parler", a-t-il dit pour illustrer son propos. Bling-bling Thaïlande : la police confisque la Porsche et la Harley d'un ancien moine bouddhiste Wiraphon Sukpho s'est retiré des ordres en juillet et est soupçonné de relation sexuelle avec une mineure, de possession de drogue et de blanchiment d'argent. Demi-teinte Renoir : la vente aux enchères de ses objets n’a pas fait le plein L’objectif fixé par la maison Heritage à New York, qui espérait récolter trois millions de dollars, est loin d’avoir été franchi. Hors-piste Ski : presque toutes les stations trichent sur la longueur de leur domaine Selon une étude allemande, les stations de ski européennes exagèrent de 34 % en moyenne la longueur totale de leur domaine skiable. Sciences Un parasite fait perdre aux souris la peur du chat Une équipe de chercheurs de l'université de Berkeley en Californie a découvert le phénomène. Restitution partielle Comte de Paris : les héritiers récupèrent une partie du trésor royal Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné ce vendredi la restitution aux héritiers d’Henri d’Orléans des "biens historiques du trésor des rois de France". Glagla Prince Harry : il passe la nuit dans un frigo Cette expérience devait le préparer aux rudes climats de l'Antarctique où il doit effectuer une course de charité. Vos amis sur Facebook
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/iran-apres-singe-chat-persan-pourrait-bientot-envoler-dans-espace-843908.html#ujbSzVK9RZm91GaX.99

 

 

Sir Stuffington le chat miraculé

sir stuffingtonSir Stuffington, alias Captain, se fiche bien de sa différence, qui lui donne un petit air de pirate absolument irrésistible. Ce chaton coule des jours heureux auprès de ses frères et ses parents adoptifs, après avoir frôlé la mort.

Cette petite boule de poils sauvage a été attaquée par un raton laveur, alors qu'elle était avec sa mère et ses frères et soeurs. Hélas, la maman et l'un des chatons sont morts. Mais son ange gardien est entré dans sa vie, et l'a recueilli avec ses frères.

Lorsqu'il a été conduit au refuge animalier de Mulnomah, dans l'Oregon aux Etats-Unis, les vétérinaires qui se sont occupés de lui ont découvert qu'il était infesté de puces, souffrait d'un souffle au coeur, et d'une fracture de la mâchoire aujourd'hui guérie.

De cette attaque, Sir Stuffington garde une bouille de pirate pour laquelle il est impossible de ne pas craquer.

Sa maman adoptive a crée une page Facebook, non pas pour faire de lui une star, mais afin de donner régulièrement des nouvelles de Captain, et sensibiliser les internautes au sort des animaux errants, abandonnés, et différents. "Vous pouvez faire la différence" affirme-t-elle.

Depuis sa création, il y a seulement 3 jours, cette page a déjà réuni près de 900 fans. Et quelque chose nous dit que Sir Stuffington ne fait que commencer sa conquête du web !

Wamiz.com

 

 

 

VIDEO DE LA SEMAINE :

Un, deux, trois chat soleil

Tag(s) : #Bibi's Breaking News