catsby01

 

Intérieur de couverture:

Catsby, jeune chômeur de 26 ans, squatte chez son pote Hound, qui a quitté son entreprise pour devenir prof intérimaire.

Et comme la petite chambre de bonne qu'ils partagent est dans un quartier menacé de démolition, autant dire que la précarité les guette. Brusquement, Persoue, la petite amie de Catsby depuis six ans, lui annonce quelle va se marier avec un riche veuf. La vie de Catsby bascule alors dans le désespoir, incapable qu'il est de faire face à cette rupture, aussi soudaine qu'incompréhensible.

[…]

Doha met en scène avec beaucoup de justesse la difficulté d'aimer de la jeunesse, dans un monde où la stabilité sociale et la sécurité financière passent avant tout, même les sentiments.

 

 

 

Mon avis : 4 /5

Catsby n'est pas un manga classique. Tout d'abord ce n'est pas un manga mais un manwha puisque l'auteur est Coréen. Ensuite au lieu d'être en noir et blanc il est en couleur. De plus avant d'être publié en livre, cette histoire avait été publié sur Internet ce qui explique sa mise en page spéciale.

Cette mise en page justement est au cœur du manwha pour insuffler un rythme lent et accentuer les sentiments du personnage qui s'enfonce dans l'abime de sa détresse.

Au début j'ai eu du mal à me mettre dans l'histoire à cause de ma réticence avec un monde d'animaux anthropomorphe mélangé avec une bonne dose de sexe.

(En aparté et pour expliquer, je déteste les pubs actuels d'un jus d'orange gazéifié français avec de la pulpe qu'il faut secouer où il est montré une bouteille qui arrose la poitrine d'un animal féminin...)

Au fil des pages je me suis attaché au personnage principal Catsby, un jeune homme qui se laisse aller à cause d'une déception amoureuse et qui ne saisit plus les occasions de sortir de sa détresse. Le personnage est réaliste et peut faire écho à certaines situations vécus où on se laisser aller et où l'on peut tomber dans un puits sans fond sans revoir la lumière.

En conclusion, c'est une vraie bonne surprise et je pense que les lecteurs ou lectrices de Shojo pourraient y trouver leur compte ainsi que les amateurs d'histoires réalistes sans niaiseries.

 

 

 

Paru en Avril 2007

Format : 15 x 19 cm

Nombre de pages : 224 pages en couleur

Éditeur : Casterman

Prix : 13 €

Tag(s) : #Mangas - Manwhas