Chats de légende - Robert de Laroche

Quatrième de couverture :

Le destin des chats est lié à celui des hommes, depuis l'aube de l'humanité. Leur beauté majestueuse, les sortilèges dispensés par leur présence fascinante et affectueuse ont fait d'eux les hôtes de prédilection de nos foyers. Mais le chat est également une muse capable d'inspirer poètes et peintres, musiciens et écrivains, danseurs et cinéastes. Sans oublier les hommes politiques ! Des fresques des tombes égyptiennes jusqu'aux bandes dessinées contemporaines, le chat est omniprésent, toujours beau, facétieux, émouvant, élégant, indispensable.
Robert de Laroche, à qui l'on doit le fameux Chats de Venise, brosse pour nous le portrait d'une cohorte de chats qui méritent de demeurer à jamais dans notre souvenir. Une riche iconographie nous rend plus proches encore ces chats de légende.

 

Biographie:
Robert de Laroche est un amoureux inconditionnel des chats et de Venise. Il s'est fait depuis une vingtaine d'années l'historiographe de son animal de prédilection. C'est le lien entre l'homme et le chat qui le fascine, à travers mythes, légendes, religions, art, littérature et comportement. On lui doit une quinzaine d'ouvrages consacrés au félin domestique, parmi lesquels Parole de chat ! (1998) et Plus chat que moi... (L'Archipel, 2000), inspirés par son matou normand Méphisto, dit Toto la Terreur. A La Renaissance du Livre, il a publié Histoire secrète du chat (1993), Lagune vénitienne (1995), Chats de Venise (1999), Venise, Le Guide (2000), Café Florian, l'esprit de Venise (2000) et Baie du Mont-Saint-Michel (2000).

 

 

 

 

Mon avis : 3.5/5 :

Ce grand livre nous emmène dans un voyage à travers l'Histoire et les histoires humaines où le chat a apposé sa patte.

Il commence en nous décrivant du mythe à l'histoire (Bastet, Maneki neko, le chat botté) les chats réels ou imaginaire qui sont les plus connus. Ensuite vient les modèles pour les peintres comme Procope pour Ingres. Ce sont des chats qui ont inspirés des artistes ou ont servi de modèles dans des tableaux célèbres. Vint ensuite le chapitre sur la musique et les spectacles, on y aborde les comédies musicales tels CATS et des artistes comme Brassens ou Henri Sauguet. Dans la poésie et la littérature les chats y sont très présents et souvent dans des textes très connus comme les fables de Jean de la Fontaine qui ne les aimait pas particulièrement. Colette, elle par contre, était une fan des chats tout comme Baudelaire. Même en les détestant les chats sont inspirants par leur charisme naturel.

Vint ensuite le chapitre sur les chats de cinéma dans des films comme la femme du boulanger, la féline, la belle et la bête de Cocteau, Catwoman et ne parlons même pas de tous les chats dans les bandes dessinées et les dessins animés comme souvent dans les films de Disney tels que les aristochats ou Beatrix Potter et Garfield pour ne citer que quelques exemples. Bref le chat est partout et peut se lire ou se regarder à tout âge.

Toutes ces représentations sont pour la plupart à la gloire du chat qui ne laisse pas indifférent. Son charme nonchalant en fait un personnage drôle et attachant qui peut aussi être tout à fait énervant ou méchant.

Ce livre est un hymne au chat et même si on y apprends pas grand chose (pour ma part en tout cas) sauf dans les chapitres sur la peinture et les spectacles, ce livre est fait pour conforter ceux qui aiment les chats de continuer à les idolâtrer.

 

 

 

Auteur :  Robert de Laroche

Editeur : La renaissance du livre

Format : 26x26cm

Parution : Décembre 2000

Pages : 146 pages

Prix : 22.70 €

Tag(s) : #Livres