Saint Seiya EpisodeG tome2

Les origines des chevaliers du Zodiaque.

 

 

Quatrième de couverture:

Les dieux ont envahi le Sanctuaire !!

Des ténèbres impénétrables se sont abattues sur la Terre...

Et des profondeurs de l'Histoire, les Titans reviennent, envahissent le Sanctuaire et le mettent à feu et à sang !!

Mais des héros se dressent face à eux !!

Aiolia à leur tête, les glorieux chevaliers d'Or font brûler leur cosmos afin de combattre cette menace sans précédent.

 

 

Mon avis : 3,5/5

 Après un premier tome de prologue, voilà qu'arrive enfin le premier vrai méchant Hypérion le noir. Le combat contre le chevalier du lion est superbe, j'ai retrouvé l'énergie et la tension des combats de Saint Seiya. On apprends les motivations des Titans. Ils veulent libérer Chronos avec une arme caché au coeur du Sanctuaire le Megas Drepanon. Les enjeux sont maintenant posés et le tome se finit chez le réparateur d'armure attitré : Mû le chevalier d'Or du Bélier.

Pour revenir sur le style de dessin je fais partie de ceux qui ont été troublés au premier tome et qui s'est ensuite habitué. Cela apporte un nouveau souffle bien que je comprenne que cela puisse être déstabilisant de passer d'un tome de Saint Seiya à Saint Seiya Episode G.

A partir de ce tome je me suis dit que pour pleinement apprécier la série il fallait se détacher des contraintes de l'original pour le prendre comme un spin off d'une série à succès et faire fi de certaines incohérences pour apprécier l'histoire.

Il y a deux autres séries de mangas dérivés de Saint Seiya: Lost Canvas et Next Dimension. Le filon ne se tarit jamais et la polémique sur celui ci a l'air de s'être essoufflé au profit des deux nouveaux.

Pour ma part j'apprécie les aventures du chevalier d'or du Lion !

C'est un bon Shonen.

 

 

 

Liens: 

Article Wikipedia sur la série Saint Seiya Episode G 

Le tome 2 raconté en détail.

Même site avis sur la série.

 

 

Paru en Janvier 2005

Illustration : Couleur, N&B

Éditeur : Panini Comics

Pages : 190

Prix : 8,95 €

Tag(s) : #Mangas - Manwhas