Précédemment dans SuperCat:

SuperCat a réussi les douze épreuves et doit maintenant affronter le grand big boss des méchants. Il découvre qu'il est un personnage de jeu vidéo. Les méchants ont un plan pour lui voler son énergie. Il utilisa un bug pour s'échapper du jeu vidéo mais se retrouva encerclé par une centaine de chats soldats armés de griffes mortelles.

 

 

Saison 4 Épisode 5 : La lutte finale

 

Fist

 

SuperCat était encerclé par une centaine de chat soldats armés de griffes mortelles.

(Le scénariste ajoute par soucis de clarté qu'au début de l'épisode 3 il y avait d'écris : «les trois méchants survivants ». Ce n'est pas une erreur scénaristique d’ajouter une centaine de chat soldats car les sbires sont quantité négligeable et ne sont que de figurants, voilà...)

 Aucune issue de secours n'était possible, sauf par la voie des airs. Mais SuperCat se rendit compte que tout son corps était engourdi par par le temps d'inactivité physique de sa détention. Il avait juste assez de force pour se mouvoir lentement et pas de voler. De plus, ses poils n'étaient ni brossés, ni peignés et il n'avait pas mangé de croquettes depuis un moment.

Les ennemis se rapprochaient inexorablement vers lui, lui bloquant tout issue et le fixant comme une proie acculée. Il se préparait à livrer son dernier combat avec toutes les forces qui lui restaient quand un des chats soldat leva sa patte gauche vers ses camarades félins et miaula :

- GREVE !

Tout d'un coup, ils s’arrêtèrent tous et miaulèrent en chœur l'internationale des chats.

- C’est la lutte finale
Groupons-nous et demain
L’Internationale
Sera le genre félin !

  La plupart miaulaient des revendications salariales :

- On veut gagner plus de croquettes !

D'autres faisaient des cat-sitting ou voulaient s’enchaîner avec du fil mais en fait, ils jouaient avec. Certains s’allongeaient sur le sol pour faire le mort ou en profitaient pour se lécher les poils. Les plus teigneux jetaient de la litière sur le sol et la brûlait. Bref, c'était l'anarchie totale quand des casseurs infiltrèrent les rangs de la manifestation pour griffer tout ce qui était à porté de poils.Le grand big boss des méchants, qui avait dessaoulé rapidement pour l bien de la suite de l'histoire regarda tout cela avec dégoût. En tant que chef d'entreprise de la méchanceté, il ne supportait pas les syndicats et fit un signe de tête à Brutus pour lui demander d'agir sur toute cette racaille.

Brutus ne réagit pas. Après plusieurs signes et gestes qui s’abîmèrent dan le néant du petit cerveau de Brutus, le grand big boss méchant miaula avec véhémence :

- TUE LES ! TUE LES TOUS !

Brutus apporta du lait à son chef.

- Je dois tout faire ici dit-il.

Il s'étira, fit sa toilette, s'étira à nouveau, but du lait, mangea un peut de pâté, refit sa toilette, se rendit compte que le temps passait et que lécher son armure ne nettoyait pas ses poils alors il s’énerva, miaula son énervement, aiguisa ses griffes sur son griffoir personnel en forme de chatons tout mignons puis tua d'un coup de patte chaque soldat qu'il croisait sur son chemin vers SuperCat.

Notre héros profita de tout cela pour se reposer, puis quand le carnage éclaboussa ses poils, il fit sa toilette et s’avança vers le panneau sortie sur fond vert avec une flèche vers une chatière. Arrivé devant la sortie, un petit chaton blanc s'interposa et sortit une petite griffe toute mignonne de sa patte en signe de menace.

- Si tu veux t’enfuir, tu dois me battre SuperCat! Je vais te montrer la puissance du bolosse Cat ! Je suis plus puissant que le grand big boss chef des méchants. Il ne le sait pas encore mais toi tu vas goûter à la vraie puissance maléfique.

 

 

Pourquoi les ouvriers font grêve ?

Pourquoi la lutte serait-elle finale ?

 

 

Vous aurez les réponses ou pas dans le prochain épisode de SuperCat exceptionnellement dans deux semaines !

Tag(s) : #Les aventures de SuperCat