Précédemment dans SuperCat:

SuperCat a réussi les douze épreuves et doit maintenant affronter le grand big boss des méchants. Il découvre qu'il est un personnage de jeu vidéo. Les méchants ont un plan pour lui voler son énergie. Il utilisa un bug pour s'échapper du jeu vidéo mais se retrouva encerclé par une centaine de chats soldats armés de griffes mortelles qui firent grêve.

 

 

Saison 4 Épisode 6 : Le chat martial ou pas 

 

kung fu chat

 

Le chaton blanc était à terre assommé.

Petit retour en arrière explicatif ou flash-back.

La bataille faisait rage. Toy Mouse donnait toute son énergie pour bondir en haut, en bas, à gauche, à droite. Cela lui faisait penser à toutes ces soirées-là, celles qu'on aime jusqu’à l'aube, jusqu’à l'aube baby.

Oups, ah non désolé, je suis allé trop loin, ça c'était dans l'épisode 6 de la saison un.

- Si tu veux t’enfuir, tu dois me battre SuperCat ! Je vais te montrer la puissance du bolosse Cat ! Je suis plus puissant que le grand big boss chef des méchants. Il ne le sait pas encore mais toi tu vas goûter à la vraie puissance maléfique.

Le chaton blanc prit son sac à dos, le déballa, mit un paravent entre lui et SuperCat puis se changea. Il ressortit dix minutes plus tard avec un kimono et un bandana sur la tête.

Le chaton blanc s'étira, sortit ses petites griffounettes, et déchira une feuille de papier devant SuperCat.

- Tu vois je suis un vrai méchant, il n'était même pas recyclé ce papier !

Voyant que son adversaire n'était nullement impressionné, il prit un verre de lait et le tendit devant notre héros pour ensuite le renverser sur le sol, juste entre eux deux. Il miaula de façon méchante ou ridicule selon les interprétations.

- Et c'était du lait frais, tu vois que je suis un vrai méchant !

Toujours aucune réaction sur le visage de SuperCat qui semblait étrangement stoïque.

Le chaton blanc s'énerva, prit de la litière, en versa sur le sol et se soulagea à côté. Toujours pas de réaction de son adversaire. Cela le mit fou de rage, il commença à gesticuler dans tous les sens et exécuta plein de figures de chat-raté, de chat-do, de chat-jitsu, de chat-boxing et de plein d'arts chatiaux.

SuperCat réagit enfin. Il s'étira, ouvrit la gueule en grand et se réveilla de son sommeil les yeux ouverts. Une technique qu'il a appris dans le monde virtuel du jeu vidéo pour tenter de récupérer de l’énergie dans son corps réel. C'est alors qu'il vit le chaton blanc tentant un double high kick salto arrière devant lui. J'ai bien dit tenter car il glissa sur du lait et se cogna la tête dans un bruit creux sur le sol.

Le chaton blanc était à terre assommé.

SuperCat allait donc continuer son chemin vers la sortie pour quitter ce royaume des méchants quand un grosse voix de matou l’arrêta.

- Tu ne comptais quand même pas me fausser compagnie SuperCat. Juste au moment où tu allais assister à mon triomphe ! Un grand méchant a toujours besoin d'un héros pour montrer à quel point il est diabolique et à quel point il parle pour ne rien dire ou plus exactement pour rallonger la lecture de cet épisode. Mais si j'en fais trop, cela va se voir, les lecteurs vont bailler, puis s'endormir et oublier à quel point le cliffhanger est terrible de suspense...

 

 

Cliffhanger, ce n'est pas un film avec Stallone ?

Pourquoi comment ?

Pourquoi quoi ?

 

 

Vous aurez les réponses ou pas dans le prochain épisode de SuperCat la semaine prochaine !

Tag(s) : #Les aventures de SuperCat